La Gamification, coopération ou compétition ?

20 avril 2022

La Gamification est une nouvelle méthode pédagogique qui permet d'apprendre d'une autre manière, souvent en s'amusant. L'utilisation de badges, de paliers ou de points est assez fréquente. Cela nous amène à nous poser la question suivante : faut-il utiliser la compétition ou la coopération lorsque l'on se sert de la Gamification ?

 

 

Pourquoi utiliser la compétition ?

 

Comme vous le savez sûrement, mettre en compétition les étudiants n'est pas souvent la chose à faire. En effet, l'écart de niveau entre certains élèves peut amener un dysfonctionnement dans l'avancée de votre cours.

 

Cependant, une compétition "saine" peut faire ressortir de nombreux bénéfices pour vous et pour vos apprenants.

Cet esprit de compétition peut les amener à se dépasser et à redoubler leurs efforts. Le meilleur moyen de savoir est tout simplement de sonder votre classe et de voir ce que vos étudiants préfèrent, coopérer, s'affronter, ou bien travailler seuls.

 

S'ils choisissent la compétition, vous savez quoi faire. Si vous avez lu notre dernier article, vous saurez que de nombreuses applications permettent de réaliser des quiz assez facilement. Il ne vous reste plus qu'à faire des équipes et le tour est joué !

 

 

Mais la compétition va-t-elle fonctionner ?

 

Lorsque vous mettez des étudiants face à face dans un domaine, il faut vous attendre à une certaine dispersion et un peu de chahut. Il faut que vous arriviez à faire la part des choses en prenant compte le niveau de chacun. Mais le plus important est de ne vexer personne. Vous ne savez pas comment les perdants réagiront, le but est quand même de rester dans un esprit de compétition "saine" où ceux qui perdent ne sont pas déçus du cours.

 

 

Dans ce cas-là n'est-ce pas mieux de choisir la coopération ?

 

Vous choisissez la sécurité en optant pour la coopération. C'est en général un format qui est préféré dans le domaine de l'enseignement. La perspective actionnelle est d'autant plus mise en avant et la réflexion à plusieurs pousse à la pro activité. De plus, les interactions sont souvent plus calmes et plus sereines.

 

Pour mettre en place cette coopération, rien de mieux qu'un bon jeu de rôle. À vous d'orienter le jeu comme vous le souhaitez avec des postes différents (assistant, PDG, médiateur). L'intervenant peut choisir de distribuer lui-même les rôles ou bien de laisser les étudiants faire leur propre simulation.

 

Par la suite, leur objectif est de travailler ensemble en utilisant de nombreux outils pédagogiques (Trello, Coggle). C'est ici leur organisation qui sera jugée et la façon dont ils feront sortir les informations les plus importantes du sujet sur lequel ils travaillent. En coopération, ils pourront également mettre en place leurs propres systèmes de récompenses.

 

Au final, il n'y a pas de meilleur ou de moins bon système à utiliser. La compétition est à double tranchant et ce n'est pas quelque chose que vous pourrez faire avec toutes vos classes. Cependant, si la classe est réceptive, vos élèves se donneront à 100 % pour être les meilleurs possibles. La coopération, elle va faire ressortir l'intelligence collective de vos apprenants. C'est à vous de décider ce qui correspondra le mieux à vos étudiants.

 

Document en lien avec cet article :