Réussir son Intervention | 5 brise-glaces pour vos cours en visioconférence

5 mai 2021

Lorsque vous animez un cours ou une conférence en ligne en tant qu’intervenant avec des personnes qui parfois ne se sont jamais vu, il est essentiel d'aider votre classe à établir un lien humain. D’autant plus si vous avez prévu des projets de groupe pour votre classe. Les "brise-glaces" sont alors tout indiqués : de courts exercices de renforcement de l'esprit d'équipe effectués au début d'un cours.

 

Comme vous n'avez pas de moyen physique de faire bouger les gens dans la même pièce, vous devez adapter les brise-glaces traditionnels pour qu'ils fonctionnent à distance. Dans ce cadre, pensez à bien expliquer l’objectif et le déroulement de cette activité à vos étudiants afin qu’ils comprennent les enjeux.

 

Voici quelques conseils pratiques pour introduire une activité brise-glace dans votre prochain cours... Et quelques conseils sur les pièges à éviter !

 

Quand utiliser ou non un brise-glace ?

 

Les activités brise-glace s'inscrivent dans une stratégie plus large de renforcement de l'esprit d'équipe et d'établissement d'une culture d'équipe. Pour réussir un tel exercice, il est essentiel de connaître vos étudiants et votre plan pour établir une culture d'équipe.

 

Voici quelques scénarios dans lesquels les activités de brise-glace peuvent être une BONNE idée :

 

Les étudiants sont géographiquement éloignés ou les membres de votre classe ne se sont jamais rencontrés, c'est un indicateur clé qu'un brise-glace est une bonne idée. L'activité brise-glace permet d'établir le genre de liens qui se nouent normalement dans le quotidien d'une classe.

Les membres de l'équipe viennent d'horizons culturels différents. Si vous réunissez une équipe diversifiée (en particulier une équipe dans laquelle plusieurs langues sont parlées), un brise-glace est crucial.

Vous combinez deux équipes établies ou plus. Deux équipes ont généralement deux cultures ; pour les réunir, établissez des liens personnels entre les membres de l'équipe.

Votre intervention est un atelier. Si vous attendez de nouvelles personnes qu'elles travaillent ensemble pendant un certain temps, une certaine forme d'introduction est nécessaire. Autant la rendre amusante ! Ainsi l’implication des étudiants pour votre cours ne sera que meilleur et vos interactions avec la classe seront plus simples.

 

Et voici des situations dans lesquelles les brise-glaces peuvent être contre-productifs :

 

Vous vous adressez à un étudiant pour la première fois. Bien qu'il vous appartienne de gérer votre classe, amener des étudiants dans une activité brise-glace dès la première interaction peut être perçu comme un manque de professionnalisme et baisser la crédibilité de vos enseignements. Vous ne connaîtrez pas nécessairement le style de l’étudiant au début, c'est donc une question de chance.

Votre classe est déjà décontractée et amicale. Si les étudiants vont déjà déjeuner ensemble ou sont des "amis Twitter", il n'est pas vraiment nécessaire de leur proposer une activité structurée pour apprendre à se connaître. La seule exception est si une partie des étudiants se trouve en distanciel ; dans ce cas, vous pourriez incorporer ce type d'activité uniquement pour faire participer le groupe éloigné.

Enfin, faites preuve de sensibilité dans le choix de vos questions brise-glaces. Sachez que les problèmes culturels entrent en jeu lorsque vous posez des questions aux gens sur eux-mêmes. Ne posez jamais de questions brise-glace qui traitent de la nationalité, de la religion, du sexe, des atteintes à la vie privée ou de sujets tabous.

En d'autres termes, l'une des questions brise-glace classiques "Qu'est-ce que vous avez à dire sur vous que personne ne connaît ici ?" Elle est amusante dans le cadre d'un cours ou d'une rencontre, mais peut être inappropriée pour une réunion professionnelle. Votre rôle de formateur n’est pas non plus de braquer vos élèves avec des questions trop personnelles.

 

Et maintenant, quelques-uns de nos brise-glaces préférés :

Brise-glace #1. "Prenez une photo de vos chaussures"

Demandez aux membres de la classe de prendre une photo (par le moyen de leur choix) de leurs chaussures, puis partagez ces photos. Vous serez surpris de voir à quel point certaines personnes voudront parler de leurs chaussures ; ce sont des outils qu'elles utilisent tous les jours !

Un effet secondaire positif des questions sur les chaussures est que vous pouvez découvrir les passe-temps des étudiants. Les coureurs peuvent parler de leur choix de chaussures de course ; les amateurs de plage peuvent montrer leurs sandales ; les marcheurs pieds nus peuvent montrer leurs pieds nus.

En général, cette activité brise-glace met l'accent sur le pouvoir des images. Les humains sont des animaux visuels, et le fait d'avoir quelque chose d’autre à regarder que des mots sur un écran permet d'engager la conversation et de créer des liens.

Variante : "Prenez une photo d'un objet sur votre bureau, ou dans votre espace de travail". Vous obtiendrez des photos de souris et de claviers, et c'est très bien, mais vous obtiendrez aussi des jouets de bureau sympas, des plantes, etc.

 

Brise-glace #2. "Quel est votre repas préféré ?"

(Variante : "Parlez-nous de votre repas d’hier ou de ce midi.")

Cette activité brise-glace donne aux participants la liberté d’exprimer leurs intérêts culinaires, qui peuvent vous surprendre. Cette activité débouche souvent sur une demande de photos du repas, un partage de recettes ou une discussion sur la cuisine. Soyons réalistes, tout le monde doit manger, autant en parler !

 

Brise-glace #3. Les GIFs

Demandez à vos étudiants de décrire leur humeur avec une courte vidéo ou un GIF. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous, la première est de permettre aux étudiants de directement partager leur écran à la classe et la seconde solution est de montrer les GIFs en filmant leur smartphone avec leur caméra d’ordinateur.

Ce brise-glace permettra de détendre l’atmosphère et d’apprendre à connaître sa classe. En effet, vous serez surpris de l’imagination de vos élèves et des petites références culturelles qu’ils pourront inclure dans leur contenu.

 

Brise-glace #4. Le Moi aussi !

Débutez la séance avec toutes les caméras fermées. Demandez à la première personne sur la liste des étudiants d’indiquer son passe-temps favori. Si une autre personne a le même passe-temps, elle ouvre sa caméra. Passez à la prochaine personne sur la liste dont la caméra est fermée et posez-lui la même question et ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les caméras soient ouvertes. Cette activité permet de dynamiser la séance et permet aux participants d’en connaître davantage sur leurs pairs. Elle peut se faire avec un grand groupe.

 

Brise-glace #5. Cadeaux et crochets

Michael Wilkinson, un maître animateur certifié, a élaboré une stratégie appelée Gifts and Hooks. Il s'agit d'un excellent moyen de rassembler les membres de l'équipe qui peuvent se méfier des activités de renforcement de l'esprit d'équipe. Ces personnes qui considèrent ces activités comme une perte de temps.

Dans cette méthode, l'animateur explique que les membres de l'équipe apportent des dons (leurs compétences, leurs connaissances, etc.), mais qu'ils ont également besoin de crochets, c'est-à-dire de choses dont la personne a besoin pour rester pleinement engagée. Les membres de l'équipe notent à la fois leurs dons et leurs points d'ancrage, puis l'animateur organise un tour de table pour en discuter. À la fin, les grandes questions arrivent : "Qu'est-ce que cela nous apprend sur notre classe ?" Et "Que devons-nous garder à l'esprit pour aller de l'avant ?".

Par ailleurs vos étudiants connaîtront mieux les compétences de chacun et pourront plus facilement constituer des groupes de travail.

 

Nos Conseils !



Soyez bref ! Ne consacrez pas la moitié de votre cours à une activité brise-glace. Faites en sorte qu'elle soit aussi courte que possible.

Restez pertinent ! Tout ce qui se passe dans un cours doit servir aux objectifs pédagogiques et de formation. L'activité brise-glace a pour but de créer un lien suffisant entre les membres de la classe pour qu'ils puissent commencer à travailler ensemble de manière collaborative. Il est utile de l'expliquer aux étudiants, afin qu'ils comprennent pourquoi vous parlez de chaussures, de nourriture, etc.

Faites en sorte que ce soit amusant ! Une photo de votre déjeuner, ou de vos chaussures, est en fait assez amusante ! Si vous ne me croyez pas, essayez, vous serez surpris !

Document en lien avec cet article :