Retour au Blog
đź“ť Infos

Qu'est-ce qu'un syllabus dans l'enseignement ?

C'est quoi un Syllabus ?
‍

L'origine du Syllabus

‍

Il faut remonter à l'époque latine pour retrouver l'existence du mot "syllabus". Ce dernier signifiait en latin "table des matières" ou "résumé". Ceci est une adaptation du mot grec "sittybos" qui désignait une étiquette ou un index.

Au fil des années, le mot a évolué pour avoir aujourd'hui le sens pédagogique que je vais vous expliquer.
‍

Le Syllabus dans l'enseignement supérieur

‍

Un syllabus, également appelé plan de cours ou guide pédagogique, est un document qui décrit les objectifs, le contenu, les méthodes d'enseignement, les critères d'évaluation et les ressources requises d'un cours.

On peut y retrouver le plan développé du cours à suivre, le niveau prérequis, le déroulement et l'organisation pratique, les coordonnées de l'enseignant ou encore les modalités d'évaluation.

Un syllabus est généralement remis aux étudiants au début de chaque quadrimestre pour leur donner une idée du contenu des cours et des attentes. Il peut également inclure des informations sur les politiques de l'école, telles que les règles de conduite et les politiques d'assiduité.

Le programme agit comme un contrat entre l'enseignant et l'élève, définissant clairement les attentes et les responsabilités de chacun.

Il permet également aux étudiants de planifier efficacement leur travail et leur temps et de se préparer aux évaluations.

Dans l'ensemble, le programme est un outil important pour assurer une communication claire et transparente entre les enseignants et les étudiants, ainsi que pour assurer la qualité et la cohérence de l'enseignement et de l'apprentissage dans l'enseignement supérieur.

Qui est Ă  l'origine des syllabus ?

Le Syllabus de cours
‍

Dans la majeure partie des cas, ce sont les écoles qui vous enverront les syllabus. Ils sont rédigés par les coordinateurs pédagogiques ou les responsables pédagogiques.

En fin de compte, c'est l'administration de l'école qui est responsable de s'assurer que les programmes d'études et les syllabus répondent aux normes académiques et aux exigences de l'enseignement supérieur.
‍

Les modules de cours

Du côté de l'intervenant on ne parle pas vraiment de syllabus mais plutôt de module. En effet l'intervenant peut arriver vers une école et proposer un module de cours déjà prêt. Ainsi, c'est l'école qui adaptera potentiellement son syllabus en fonction de ce qui est proposé pour l'intervention.
‍

Exemple d'un syllabus :

Un syllabus dans l'enseignement supérieur
  • L’annĂ©e des Ă©tudiants : Très important pour l’intervenant afin qu’il ajuste le niveau de son cours Ă  celui de ses Ă©tudiants.
    ‍
  • Le nom du cours : Assez pratique pour savoir de quoi parle le cours, c’est plutĂ´t Ă©vident mais on sait jamais.
    ‍
  • Le nombre d’heures Ă  dispenser va permettre Ă  l’intervenant de se projeter sur l’intervention. Certains prĂ©fèreront des formats plus courts, d’autres plus longs.
    ‍
  • Le nombre de crĂ©dit est plutĂ´t mis pour les Ă©tudiants, cela permet de voir Ă  quel niveau est Ă©valuĂ© le cours par rapport Ă  la formation dans son ensemble.
    ‍
  • Le format est lĂ  pour montrer Ă  l’intervenant Ă  quelle frĂ©quence il devra se rendre sur le lieu de formation pour dispenser son cours. Il peut ĂŞtre modifiable si vous vous rendez compte que des sessions de 3h sont plus adaptĂ©es que des sessions d’1h30 par exemple.
    ‍
  • Les objectifs pĂ©dagogiques sont les Ă©lĂ©ments les plus importants du syllabus. Ils permettent Ă  l’intervenant de savoir quels sont les objectifs finaux et ce que les Ă©tudiants doivent avoir acquis Ă  la fin du module de formation. Souvent ils sont donnĂ©s par les responsables pĂ©dagogiques, mais ils peuvent ĂŞtre reformulĂ©s au cours de l’annĂ©e en fonction de l’avancement du module.
    ‍
  • Le support pĂ©dagogique peut ĂŞtre fourni ou non par l’école. Pour faire simple c’est le cours qui sera Ă  prĂ©senter aux apprenants. Cela peut se retranscrire sous la forme d’une prĂ©sentation par exemple.
    ‍
  • L’évaluation est importante dans un syllabus car elle donne une indication Ă  l’intervenant sur la fin de son module. Elle repose souvent sur trois points diffĂ©rents :

Le contrôle continu : Des évaluations vont devoir être réalisées au fur et à mesure du module.

Le partiel : Est-ce qu’à la fin du module, l’intervenant va devoir préparer un partiel pour ses étudiants ?

Le livrable : Les apprenants vont-ils devoir travailler sur un projet durant tout le module qui sera rendu Ă  la fin ?
‍

  • La partie bibliographie et sources va permettre d’aiguiller l’intervenant sur la crĂ©ation de son cours en lui proposant diffĂ©rents ouvrages en fonction des objectifs pĂ©dagogiques.

‍

Voilà, maintenant vous êtes un expert du syllabus, plus rien ne peut vous surprendre avant votre première intervention dans l'enseignement supérieur.

Retrouvez nos autres articles juste ici.

‍
Et si vous souhaitez devenir intervenant dans l'enseignement supérieur, inscrivez-vous sur Tenors !

#
Intervention
#
syllabus
#
Ă©tudiant
đź“ť Infos