Retour au Blog
ūüéď P√©dagogie
ūüĎ®‚ÄćūüŹę Intervenants

Devenir pédagogue : Quelques conseils !

Après avoir expliqué le but de la pédagogie, on va pouvoir rentrer directement dans le vif du sujet avec l'article d'aujourd'hui. Je vais essayer de vous donner quelques conseils pour vous orienter lors de vos premières sessions de cours.


Les bases pour devenir pédagogue

‚Äć


On va passer à travers plusieurs points qui vont permettre d'appréhender plus facilement ce qui se cache derrière ce terme de pédagogie.
‚Äć

1 - Attention, votre passion peut vous jouer des tours

professeur de mathématiques devant un tableau

                                                                                                               Restez simple dans vos explications

‚Äć


Vous √™tes certainement un expert dans votre domaine et si c'est le cas, c'est que vous appr√©ciez ce que vous fa√ģtes. Cependant, l'√©tudiant ne sait pas encore si ce domaine lui pla√ģt vraiment. Il faut que vous partiez du principe qu'un grand √©cart vous s√©pare et qu'il ne poss√®de pas les m√™mes connaissances que vous. Ainsi, il faut que vous adaptiez vos exercices au niveau de vos √©tudiants, afin de ne pas les d√©go√Ľter de votre mati√®re.

‚Äć


2 - Evitez d'étaler votre science

Albert Einstein noir et blanc

                                                                                                                      Vous n'êtes pas un conférencier !

‚Äć


Peut-être que vous ne le savez pas, mais aux yeux de l'étudiant, vous êtes une personne brillante. Il n'est pas nécessaire, voire même gênant pour l'attention des élèves d'étaler toute sa science. Le nombre de données et d'informations est alors trop conséquent pour les apprenants.

Il est difficile pour l'apprenant d'admirer et d'apprendre en même temps. Si vous voulez que l'on vous écoute parler de votre passion, optez pour les conférences, pas pour les cours.



3 - Prédisez les difficultés

Groupe d'étudiants et une fille qui galère

                                                                                                      Prenez du temps pour expliquer les notions

‚Äć


Essayez de voir votre matière avec les yeux d'un novice. Rappelez-vous quand vous étiez encore étudiant et que vous débutiez à quel point cela pouvait s'avérer compliqué. Lorsque vous abordez un sujet important, ralentissez et prévenez vos élèves afin qu'ils soient plus attentifs.

S'il faut rester un peu plus longtemps sur un point précis, faites-le !

Certes, vous perdrez un peu de temps, mais vous vous assurez que vos étudiants ont bien compris.

‚Äć


4 - Faire redéfinir ses propos par les apprenants

Trois personnes discutent

¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†Ne passez pas √† autre chose sans √™tre s√Ľr que c'est bien compris

‚Äć


Faire semblant d'écouter en ayant l'air intéressé est une chose assez simple à réaliser. Après avoir expliqué quelque chose à votre classe, demandez à l'un d'entre eux de reformuler avec ses propres mots.

Vous serez ensuite s√Ľr que l'√©l√®ve a bien compris et qu'il n'a pas acquiesc√© pour vous faire plaisir.

‚Äć


5 - Un terme est le même et ne change pas

une page d'un dictionnaire anglais

                                                                                                    Gardez le même champ lexical du début à la fin

‚Äć


√Čtant un expert dans votre domaine, il n'est pas compliqu√© pour vous de jongler avec le champ lexical. Mais pensez √† un √©l√®ve qui d√©couvre votre domaine d'expertise et se retrouve perdu d√®s le premier cours par votre faute. Si vous donnez un nom √† une m√©thode de travail, √† un objet ou encore une plateforme, ce nom reste, et ce, au moins jusqu'√† la fin du cours.

‚Äć


6 - Si vous n'êtes pas compris, reformulez

le mot "repeat"

                                                                                                                          N'hésitez pas à reformuler


‚Äć

Il est très important que les étudiants comprennent ce que vous voulez leur dire. Afin de réussir cet objectif, il ne faut pas hésiter à changer la manière avec laquelle vous expliquez.

Reformuler est l'une des bases de la pédagogie, il se peut que des fois vos étudiants aient saisi ce que vous voulez dire du premier coup, cependant, il se peut aussi que vous ayez à reformuler 2 ou 3 fois.

Mais attention reformuler ne veut pas dire tout mélanger, continuer à garder les mêmes mots (voir point 5).

‚Äć


7 - Simplifiez pour faire comprendre en pédagogie

une main qui tient le mot "simplify"

                                                                                                                   Voyez large dans vos explications


‚Äć

Lorsque vous expliquez un concept pour la première fois à vos apprenants, simplifiez. Ne passez pas en revue toutes les thématiques, voyez large lors de la première explication en abordant seulement les grandes lignes.

Par la suite, vous pourrez vous pencher sur les détails si la première partie a été réalisée.

‚Äć


8 - Un conseil, utilisez les analogies

le mot language surligné

                                                                                          Utiliser des analogies peut faire comprendre plus facilement

‚Äć


En pédagogie, il est important d'utiliser des analogies pour faire comprendre certains termes plus facilement aux étudiants. À l'instar d'une comparaison, si l'on se réfère aux figures de style, faites leur voir des images à travers vos propos.


J'espère que ces quelques conseils pédagogiques vous auront plu. Après ça, vous devriez maitriser quelques bases pour améliorer votre pédagogie.

Cliquez juste ici pour retrouver nos autres articles pédagogiques.

‚Äć

Et si vous souhaitez devenir intervenant, inscrivez vous sur Tenors !

#
Intervention
#
enseignement
ūüéď P√©dagogie
ūüĎ®‚ÄćūüŹę Intervenants